Cacao Break, la citation positive et inspirante de la semaine pour un maximum de motivation

« Le succès signifie être efficace dans le monde, être capable de porter mes idées et mes valeurs dans le monde»

Maxine Hong Kingston

Maxine Hong Kingston est née en 1940 à Stockton, en Californie aux États-Unis. Elle a été décrite comme étant “l’auteure américaine d’origine asiatique le plus influent du XXe siècle » par Keith Lawrence et John Dye, dans le Dictionary of Literary Biography. Elle a commencé à écrire à l’âge de 9 ans et remporte son premier prix d’écriture, un concours de journalisme à l’université Berkeley à 16 ans. En 1976, Maxine Hong Kingston publie son premier livre “La femme guerrière : mémoires d’une fillette parmi des fantômes”, une œuvre qui traite de la question du genre et de l’ethnicité et qui s’inspire de son expérience d’immigrante de première génération chinoise-américaine. Ce livre remporte en 1976 le prix du National Book Critics Circle Award. En 1980 son second ouvrage “China men” est finaliste pour le prix Pulitzer. En 1997, le Président Bill Clinton lui remet la National Humanities medal qui récompense les personnes et institutions qui contribuent ou présentent des ressources dans les des sciences humaines. Féministe et pacifiste, elle a fait campagne contre les guerres du Viêtnam et d’’Irak, et son dernier ouvrage s’appuie sur le témoignage d’anciens combattants. En 2003, elle se fait notamment arrêter à Washington, lors d’une manifestation contre la Guerre en Irak. Aujourd’hui elle est maîtresse de conférences à l’université de Californie, à Berkeley où elle a fait ses études.

Source : The Guardian ; Encyclopedia.com ; Britannica.com